Mesures de limitation provisoire de certains usages de l’eau dans le département du Puy-de-Dôme -14 septembre 2020

Au vu de la situation hydrologique et des conditions météorologiques qui se sont dégradées au
cours de la première quinzaine de septembre, le Préfet du Puy-de-Dôme a décidé de consulter le
comité départemental de l’eau exceptionnellement de manière dématérialisée afin de réagir
rapidement face à la situation et de pouvoir assurer une cohérence des mesures de restriction prises
à l’échelle des bassins inter-départementaux .
Le mois d’août, bien que normalement pluvieux, n’a pas permis de compenser le déficit
pluviométrique de juillet. Depuis le début de l’année le déficit ne s’est pas résorbé. Les
températures estivales ont été relativement élevées et ponctuellement caniculaires. Ainsi, en
l’absence de précipitations significatives depuis fin août corrélée à des températures relativement
élevées, la situation hydrologique s’est dégradée. Les débits des cours d’eau mesurés aux stations de
l’arrêté cadre sécheresse montrent une très nette baisse. Cette situation contribue à la difficulté de
réalimentation des nappes souterraines de façon durable.
Les prévisions météorologiques pour les jours à venir annoncent l’absence de précipitation et la
poursuite d’une période sèche et particulièrement chaude jusqu’à la semaine prochaine, ce qui va
se traduire par une poursuite de la baisse des débits et une aggravation des tensions sur les
ressources.
Au vu de cette situation hydrologique fragile, des prévisions météorologiques et de la coordination
avec les départements voisins qui connaissent les mêmes difficultés, il a été décidé de maintenir ou
de prendre des mesures sur les bassins versants suivants :
• niveau crise pour les bassins de la Dordogne, du Cher et de la Sioule : aucun prélèvement
n’est possible en dehors de ceux strictement nécessaires aux exigences de santé, salubrité et
sécurité humaine et animale.
• niveau alerte renforcée pour les bassins de l’Alagnon, de l’Ance et de la Dore : les
prélèvements dans le milieu naturel sont, pour la plupart, interdits de 8H à 20H, sauf
exception.
• niveau alerte renforcée sur l’ensemble du département pour les usages à partir des réseaux
d’eau potable, par exemple : les arrosages des terrains de sport, des espaces verts et jardins
ornementaux, des potagers, le lavage des véhicules hors stations économes en eau, le lavage
des bâtiments, sont interdits de 8H à 20H, sauf exception.
Des contrôles sont et seront opérés sur le terrain par les agents de l’Office français pour la
Biodiversité pour l’ensemble des usagers.
Des mesures complémentaires pourront être prises dans les prochaines semaines en fonction de
l’évolution de la situation qui fait l’objet d’un suivi quotidien par les services de l’État.
Pour plus d’information sur les situations de sécheresse en France et les restrictions d’usage, vous
pouvez consulter le site internet Propluvia : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/. Il
permet en temps réel de connaître les mesures de restriction en cours sur le territoire national.